A l'actu 

Exposition de SOUZY

"Le subjectivisme"
Jusqu'au dimanche 16 septembre

Bernard de Sousy est un peintre sculpteur français né en 1945.
Après ses études supérieures à JB Say à Paris, formation technique Arts et Métiers, il obtient en 1983 un succès mondial avec une sculpture intitulée "Lampadaire aux serpents, pièce qui fut achetée par plus de 50 musées de par le monde.
En 1996, il rejoint le Conseil Supérieur des Arts plastiques de L'UNESCO.
Il réalise une série de portraits et de sculptures de plusieurs hommes d'Etat comme Helmut Kohl, Bill Clinton,Jacques Chirac, puis de célébrités (Gérard Depardieu, Francis Huster, Enzo Ferrari, Mickael Schumacher).
En 1997, Bernard de Souzy est élu académicien des Arts et Lettres en Russie. Il ouvre sa première galerie au 181 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris en 1981 et ne cessera d'exposer à travers le monde( New-York, Californie, Paris, Moscou, Saint-Pétersbourg, Géorgie, Italie, Maroc, Washington...).
Il est aussi l'auteur de Mon père ce tortionnaire et grand amateur de musique, ce qui se traduit dans sa peinture actuelle.
Cette exposition est résolument moderne, avec une technique qui a fait son succès, une vision de l'exact et une palette de couleurs très surprenante.  

Samedi 8 septembre à 18h30, un cocktail musical est organisé autour de l'artiste, place Pasteur, avec la présence exceptionnelle de Clément Bruno, le célèbre restaurateur de Lorgues, grand spécialiste de la truffe. Surprise culinaire à la clé. 

Mairie annexe - Salle Jean Portal
Du mercredi au dimanche de 14h à 18h30
Entrée libre

Service Culturel - 04 94 79 97 10 / 06 77 07 85 36

Exposition SUPRECHA LEK NAKARAT

L’eau et le temps
du jeudi 13 septembre au dimanche 28 octobre

LEK NAKARAT est un artiste thaïlandais, diplômé de l’école des beaux-arts de Bangkok. Grand voyageur, il parcourt l’Amérique du Nord, l’Europe... Et obtient son diplôme des Beaux-Arts en France.
Il enseigne d’abord à l’école d’arts de Mâcon, en Bourgogne, en 1974 où il est installé, puis à Chalon sur Saône. Véritable professeur chercheur, il démultiplie les expériences dans les arts du feu (verre et céramique) et les papiers.
Installé dans le Var depuis 2008, il consacre son temps au travail de la peinture et du papier en exprimant des sujets qui lui tiennent à coeur : sa culture asiatique, ses expériences de vie, la philosophie du temps, de la vie et de ses changements, les
silences et la méditation...
Grâce à sa double culture franco-thaïe, il mélange les deux univers et propose ainsi sa vision particulière du monde au travers de son art et de ses créations les plus intimes.
LEK NAKARAT a exposé dans plusieurs villes de France au cours de sa carrière, et a récemment présenté deux rétrospectives, à la galerie de la Reine de Bangkok en 2010 et au musée Chintreuil Pont de Vaux dans l’Ain en 2017, sous le haut patronage
de l’Ambassade Royale de Thaïlande.

Vernissage le samedi 15 septembre à 18h30 devant le Musée, en présence exceptionnelle de Olivier Van de Winkel, Consul honoraire du Royaume de Thaïlande

Musée de la Tour Carrée
Entrée musée : Adultes - 3€
Enfants à partir de 10 ans - 1€
du mercredi au dimanche : 15h-18h

Journée du PATRIMOINE

Dimanche 16 septembre

Au programme

14h30 : Itinéraire documenté du circuit patrimoine de Sainte-Maxime

- Hôtel de ville, point de rendez-vous, ancienne magnanerie de la famille Fabre dont est issu Siméon, maire de Sainte-Maxime de 1928 à 1935.
- Bd des mimosas, Villa Aimée (1932), remarquer l’usage du bêton armé pour les parties en en porte-à-faux et son monumental balcon ouvert en loggia.
- Montée de la résistance
- Rue Ferdinand Bessy
- Place Pasteur, avec l’ancienne Mairie, aujourd’hui annexe, d’après les plans de René Tomenotti. La place est animée par les façades de plusieurs maisons dont les détails raffinés soulignent l’ingéniosité des architectes
- Place Colbert et la maison Olivier (1925) œuvre de l’architecte René Darde
- Place des Sarrasins, à l’emplacement d’une ancienne auberge  du XVI e siècle écroulée en 1923, se trouve un immeuble (1930) occupé aujourd’hui par la SMC. Remarquer ses « bow-windows » cubistes, réinterprétation moderne du modèle classique.
- Place Louis Blanc, l’immeuble Le Mauritania (1933), aujourd’hui Palais du Soleil, immeuble de rapport comportant 30 appartements et 3 magasins, œuvre de l’architecte André Barbier-Bouvet. Son promoteur mettait en avant le confort moderne avec l’installation de « 2 ascenseurs, toboggans à ordures et chauffage central ».
- Av. de Lattre de Tassigny, le pont du Préconil est un « bowstring » en bêton armé de 50m de portée. Achevé en 1935, il a remplacé le pont détruit en septembre 1932 à la suite des terribles inondations qui ont sinistré la côte varoise d’Hyères à St-Raphaël.
- Av. de Lattre de Tassigny, le Splendid Azur (1952—1959) de l’architecte niçois André Deperi, allie rigueur et fluidité avec sa rotonde, sorte de proue verticale et gracile, ainsi que le petit bâtiment annexe en forme de vagues qui s’ouvre sur la mer et la ville.
- Mosaique de l’immeuble Frégate de Laszlo Barta (1902-1961), artiste d’origine hongroise établi en France avant la seconde guerre mondiale.
- Le Palais des Sirènes (1929), chef-d’œuvre Art déco de l’architecte Henri Bret (1899-1939). Construit au coin de l’avenue Jean Jaurès et l’avenue Charles de Gaulle, est caractérisé par le traitement spectaculaire de sa façade qui joue sur des trompe-l’œil, surmontée par un grand fronton décoré de bas-relief à motifs maritimes.
La visite guidée s’achèvera à la capitainerie.

17h : Spectacle sur voilier par la Compagnie infusion

18h30 : Rendez-vous au Musée de la Tour Carrée pour saynètes des Bravadeurs et Escolo deï Sambro, puis représentation d’une bugade de Leï Magnoti à la fontaine de la Place Mireille de Germond

19h30 : Cocktail de clôture de la journée

Service Culturel - 04 94 79 97 10 / 06 77 07 85 36

 

Découvrez vos rendez-vous incontournables dans la plaquette culturelle 2018 : Programmation culturelle 2018

Flash Info