Accueil>Des cendriers pour nos belles plages

Des cendriers pour nos belles plages

Distribution de cendriers sur la palgePour la 4e année consécutive, la Municipalité a distribué plus de 1000 cendriers de plage durant l’été. Une opération particulièrement appréciée des touristes et Maximois qui côtoient les plages de la cité du Préconil et destinée à les sensibiliser à la protection de l’environnement.

Fumer tue l’homme mais tue aussi l’environnement. Ce slogan interpelle mais résume aussi d’une certaine façon ce qu’il pourrait se produire sur les plages si l’on n’y faisait rien. Pour éviter d’en arriver là, la Ville de Sainte-Maxime s’est doté de cendriers de plage. « Depuis 2011, nous voulons responsabiliser le public fumeur et leur faire adopter une démarche civique et citoyenne vis-à-vis de l’environnement et de nos plages en particulier » précise Patrice Amado, Maire-adjoint à l’Environnement. Ainsi, les élus maximois ont arpenté mardi 29 juillet la plage du centre-ville. « Nos cendriers sont gratuits. En les prenant, vous respectez l’environnement et ceux qui viennent après vous » s’exprime Veronique Kerhoas, conseillère municipale, accompagné de José Leclère et de Catherine Defrancq, conseillers municipaux présents également pour l’opération. L’élue a raison, tant les plages maximoises sont magnifiques et propres, celles-ci bénéficiant une nouvelle fois, pour l’année 2014, de l’écolabel Pavillon Bleu. « C’est une excellente action. Bravo ! » détaille une touriste, heureuse et agréablement surprise de la distribution. Ces cendriers sont toujours disponibles. N’hésitez pas à vous procurer ces précieux et utiles objets aux postes de secours (La Garonnette, La Nartelle, centre-ville, La Croisette), à l’Office de Tourisme, à l’Hôtel de Ville et à la Police municipale. Une seconde opération de distribution est prévue au mois d’août, plage de la Nartelle. 

Quelques infos sur le mégot :
- 12 ans sont nécessaires pour la désagrégation d’un mégot
- un mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau
- 72 milliards de mégots sont chaque année disséminés dans la nature. Soit autant de déchets non bidégradables qui polluent les villes, la flore et la faune, en particulier le milieu marin. 

Flash Info