Accueil>Urbanisme et environnement>Urbanisme>Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de Sainte-Maxime

Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de Sainte-Maxime

Actualités

Consultez dès maintenant le rapport du Commissaire enquêteur de janvier 2017.

Par arrêté municipal du 21 octobre 2016, le PLU a été soumis à enquête publique du 14 novembre au 13 décembre 2016.

Jeudi 30 juin 2016, le projet de PLU a été arrêté par le Conseil Municipal.

Mardi 7 juillet 2015, les Maximois ont été nombreux à assister à la présentation du projet de PLU par le Conseil municipal au Carré Léon Gaumont.

Consultez l'historique ci-dessous pour toutes les étapes de son élaboration.
Voir plus bas les liens pour télécharger les documents du PLU arrêté.

Historique du PLU

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Sainte-Maxime, amené à remplacer le Plan d’Occupation des Sols (POS), est en cours d’élaboration. Son élaboration est cependant ralentie par l’application anticipée du Plan de Prévention des Risques Incendie de Forêt (PPRIF) décidée par Arrêté préfectoral du 13 juillet 2012.

Photo aérienne de la côte de Sainte-Maxime grande pointe

 

Il est fondé sur plusieurs objectifs :

  • protéger le patrimoine
  • développer avec harmonie la ville en augmentant la proportion les résidences principales
  • favoriser l’implantation d’entreprises du secteur tertiaire et d’établissements scolaires
  • organiser les déplacements
  • améliorer le stationnement
  • adapter les infrastructures
  • vivre avec la nature
  • protéger la bande littorale

Délibération d'élaboration du PLU et modalités de concertation du 2 mai 2008.

 

Le 9 juillet 2009, le diagnostic et l’état initial de l’environnement étaient présentés à la population à l’occasion d’une réunion publique. Plan Local d'Urbanisme, Diagnostic, Réunion publique du 9 juillet 2009.

 

Le 18 mars 2010, le Conseil municipal débattait des grandes orientations inscrites dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable.
« Clé de voûte » du Plan Local d’Urbanisme, le PADD présente le projet communal pour les 15-20 années à venir. Il est le fondement des choix, mesures, actions et prescriptions qui figureront dans les autres pièces du dossier de PLU (plan de zonage et règlement notamment). Le PADD de Sainte-Maxime affiche une ambition qui peut se résumer en une simple formule : « faire la ville pour conforter le village ».

Deux priorités ont été définies :

  1. La réduction continue des risques, une première nécessité obligeant le PLU à :
    • Appréhender le risque feux de forêt pour sécuriser les biens et les personnes ;
    • Gérer le risque inondation pour permettre un renouvellement urbain et répondre aux besoins de desserrement des activités autour de la RD 25.
  2. L’amélioration significative (et urgente) des conditions de déplacements, deuxième nécessité obligeant le PLU à promouvoir, inscrire, déterminer :
    • Les contournements routiers (COSMA, CESMA, Emplacements Réservés...) ;
    • Une nouvelle politique en faveur des transports en commun ;
    • Des infrastructures favorables au développement des modes doux (piétons, deux roues...) ;
    • Une politique de stationnement accompagnant le développement des transports en commun et des modes doux ;
    • Des aménagements systématiques d’espaces publics/espaces verts (existants ou à créer) dans tous les quartiers.

Plan Local d'Urbanisme, PADD, Présentation en Conseil Municipal du 18 mars 2010.

Lors de la réunion publique du 8 février 2011, les Maximois ont été invités à participer à la présentation d’une première esquisse des futurs zonage et règlement.

Plan Local d'Urbanisme, 1e esquisse de zonage et de règlement. Document présenté lors de la Réunion Publique du 8 février 2011.

Son élaboration est cependant ralentie par Suite à l’Arrêté préfectoral du 13 juillet 2012 portant sur l’application anticipée du Plan de Prévention des Risques Incendie de Forêt (PPRIF) l’élaboration du PLU est ralentie. Les services travaillent actuellement sur les annexes sanitaires et techniques.

 

En 2014, année électorale, alors que la Communauté de Communes prenait son envol, que le SCoT était mis en révision, la loi ALUR venait révolutionner le droit de l'urbanisme et les fondamentaux des PLU en supprimant les surfaces minimales des terrains constructibles et les COS et rendant caducs les règlements des lotissements de plus de 10 ans.

De fait, l'équilibre du projet de PLU de 2013 était remis en cause (volonté communale de contenir l'urbanisation et d'éviter toute forme de densification excessive qu'ont connu d'autres communes varoises de l'agglomération toulonnaise, de Fréjus et Saint-Raphaël, ...).

D'autres outils doivent alors être sollicités (emprise au sol des constructions, espaces libres non imperméabilisés, règles d'implantation et de gabarit...) pour réussir à concilier "protection de l’environnement et des paysages littoraux" et " satisfaction des besoins en logements, activités..."

On rappellera enfin que la loi ALUR de mars 2014 a programmé la fin des POS à partir de 2017 et qu'à l'avenir les PLU seront inexorablement de compétence intercommunale.

Ce PLU est donc une véritable opportunité pour asseoir le statut de Sainte-Maxime pour les 10 ou 15 ans à venir, fixer le cap et encadrer son développement tout en garantissant ses fondamentaux qui expliquent l’attractivité de la commune et son cadre de vie apprécié de tous (habitants, résidents secondaires et touristes).

Par délibération du 30 juin 2016, le conseil municipal a arrêté le projet de PLU.
Début juillet, il a été transmis aux personnes
publiques associées (PPA) à l’élaboration du PLU. Celles-ci disposent d’un délai de 3 mois pour faire part de leurs observations, à l’issue duquel une enquête publique sera organisée probablement en octobre ou novembre 2016.
Le projet pourra ensuite être ajusté pour tenir compte des remarques faites par les PPA ou le public lors de l’enquête.

Attention, le PLU arrêté est un document d'étape provisoire. Il pourra faire l'objet d'ajustement après enquête publique et n'est donc pas encore opposable.
Jusqu'à son approbation définitive, le POS actuel reste en vigueur.

Lien utiles:

Délibération du 30 juin 2016
Dossier PLU arrêté juin 2016
Pièces annexes 1 2 3

Rapport du Commissaire enquêteur de Janvier 2017

 

Direction de l'urbanisme
04 94 79 42 39 ou 04 94 79 42 45

 

Flash Info