Accueil>Festival "Les jeudis de la Nartelle"

Festival "Les jeudis de la Nartelle"

WHOOP GROUP – 9 juillet – 21h30

Le Whoop Group est un ensemble jeune et énergique composé de quelques-uns des plus talentueux saxophonistes polonais de la nouvelle génération, unis non seulement par leur amour pour l’instrument, mais aussi par une profonde amitié. Chacun d’entre eux a déjà remporté de prestigieux concours de musique solo et de chambre en Pologne et à l’étranger.

C’est, à bien des égards, un groupe vraiment extraordinaire. Les quatre sont tout aussi fous et ambitieux, n’ont peur de rien et essaient constamment de nouvelles choses. Ils se spécialisent dans la musique classique et contemporaine, mais ne sont pas étrangers à d’autres genres, musique populaire ou de film, jazz ou même hip-hop.

Cette ouverture du Festival les Jeudis de la Nartelle est également la toute première représentation en France de ce quatuor destiné à une carrière internationale très prometteuse.

Programme :

VITTORIO MONTI / Czardas (arr. Jakub Muras)
ANTONIO VIVALDI/ Four Seasons – selection (arr. Krzysztof Koszowski)
Winter – Allegro non molto (1st mov. from Concerto No. 4, Op. 8, RV 297)
Spring – Largo e pianissimo sempre (2nd mov. from Concerto No. 1, Op. 8, RV 269)
Autumn – Allegro (3rd mov. from Concerto No. 3, Op. 8, RV 293)
Summer – Presto (3rd mov. from Concerto No. 2, Op. 8, RV 315 – "Storm")
EDVARD GRIEG/ Lyric Pieces – selection (arr. Krzysztof Koszowski)
Puck
Once upon a time
Waltz
March of the Dwarfs
KRZYSZTOF KOSZOWSKI/ Evolution of classical music
GUILLERMO LAGO/ Ciudades (selection)
Tokyo
Sarajevo
Addis Ababa
PHILIPPE GEISS/ Patchwork

 

 

Etsuko HIROSE – 16 juillet – 21h30

D’une exceptionnelle virtuosité, la japonaise Etsuko Hirose interprète à la fois avec passion et clarté lescompositeurs qu’ellesublime d’une touche très lumineuse.

Née à Nagoya au Japon, Etsuko Hirose commence l’étude du piano à l’âge de trois ans et à six ans interprète avec orchestre le Concerto N°26 de Mozart. Après avoir obtenu le diplôme à l’unanimité à l’École Normale de Musique de Paris dans la classe de Germaine Mounier, elle entre au CNSM de Paris et obtient en 1999 le premier prix de piano à l’unanimité et le Prix Daniel Magne. Elle se perfectionne actuellement auprès de Marie-Françoise Bucquet et Jorge Chaminé et plus récemment, Alfred Brendel, pour qui elle a eu le privilège de jouer et dont elle a reçu les conseils.

Lauréate de grands concours internationaux, elle obtient en 1999 le Premier Prix au Concours Martha Argerich, ce qui marque le point de départ de sa carrière de soliste.

Ses prestations sont régulièrement diffusées, notamment sur Arte, France3, France Musique, Radio Classique ou NHK

Programme :

Chopin : Q uatre Ballades                                                              Ballade no 1 en sol mineur, op.23 /  
Ballade no 2 en fa majeur, op.38          
Ballade no 3 en la bémol majeur, op.47        
Ballade no 4 en fa mineur, op.52
Wagner / Moszkowski : La mort d’Isolde                                           
Beethoven/ Kalkbrenner : Symphonie no.9, 1er mouvement 
Bizet/Moszkowski : Carmen -Chanson bohème                            

 

 

Frédéric AUDIBERT et l’ensemble CELLO FAN – 23 juillet - 21h30

« Un concerto sinon rien ! »

Grande soirée concertante avec le violoncelliste Frédéric AUDIBERT et l’ensemble CELLO FAN qui joueront les plus grands concertos du répertoire.

Frédéric Audibert est l’un des très rares violoncellistes à être aussi à l’aise dans le répertoire romantique et contemporain que dans le répertoire baroque et classique sur instruments anciens. Il fait ses débuts à 17 ans dans la grande salle de l’UNESCO à Paris. En 1992, Lord Yehudi Menuhin le nomme lauréat de son association «Live Music Now France» et l’encourage à poursuivre une carrière de soliste. Il se produit depuis dans les grands concertos : Haydn, Boccherini, Bach, Saint-Saëns, Bruch, Brahms, Tchaïkovski… Frédéric Audibert est, depuis 2006, violoncelle solo de la Chambre Philharmonique-Emmanuel Krivine, créée et dirigée par Emmanuel Krivine et du Musikfestspiele de Dresde sous la baguette d’Ivor Bolton, avec lesquels il se produit dans les grandes salles européennes. En 2013, est sorti un disque en duo de violoncelles avec son frère Florent Audibert, Les Maîtres du violoncelle composent. Frédéric Audibert a été élevé au titre de Chevalier de l’Ordre du mérite culturel par le prince Albert II de Monaco. Il est enfin le directeur artistique du festival Cello Fan depuis 13 ans. Frédéric Audibert joue actuellement le violoncelle de Maud Tortelier, un instrument italien d’Alessandro Gagliano et un violoncelle de Philippo Cordano de 1774 avec des cordes en boyaux.

Programme :

Gabriel Fauré ( 1845-1924) : Après un Rêve
Antonio Vivaldi (1678-1741) : Concerto pour deux violoncelles en sol mineur, RV 531
Allegro - Adagio - Allegro
Max Bruch (1868-1920) « Kil Nidrei » Adagio pour violoncelle op.47
Augustin Marc  : « Seul sur le Sable » Miroir de l’âme pour six violoncelles
Adagio dubitatif - Gigantesque et confus - Assez libre
Edward Elgar (1857-1934 ) : Concerto pour violoncelle en mi mineur op.85
Adagio Moderato - Lento Allegro Molto -Adagio - Allegro

 

 

SYMPHONIE DE POCHE – 30 juillet – 21h30

"Beethoven si tu nous entends »

La Symphonie de Poche est un ensemble atypique de douze musicien·nes réuni·es autour de son chef et fondateur, Nicolas Simon. Elle se réunit autour d’un projet original : aborder et recréer, par la réunion d’instruments rarement associés, le répertoire musical de manière décomplexée, parfois décalée mais toujours respectueuse.

La Symphonie de Poche se distingue par sa sonorité inouïe, née de la rencontre insolite d’instruments qui ne se côtoient pas habituellement. L’accordéon en est la clé de voûte, autour duquel se déploie le quintette à cordes. Viennent ensuite la flûte traversière, les deux clarinettes (dont une basse) et le saxhorn baryton et, de chaque côté, les résonateurs que sont la harpe et le marimba.

"Les interprètes sont tous des « pointures » et les arrangements – signés par leur chef, Nicolas Simon, ou par le jeune contrebassisteLucas Henri – sont des bijoux d’orchestration." Le Monde

Direction : Nicolas SIMON - Violons : Camille FONTENEAU, David BAHON Alto : Céline TISON - Violoncelle : Amélie POTIER - Contrebasse : Guillaume GIRMA - Harpe : Léo DOUMENE - Accordéon : Pierre CUSSAC Flûte : Naomie BAHON - Clarinettes : Maïté ATASAY, Morenn NEDELLEC Saxhorn Baryton : Anthony CAILLET - Marimba : Aurélien GIGNOUX

Programme :

L’apprentissage
Symphonies n°1, 2 et 8
Les Créatures de Prométhée
La passion de l’inaccessible
Symphonies n°4 et 9
Concerto pour piano n°5
Sonate pour piano n°14 "Clair de Lune"
La révolte
Symphonies n°3, 5, 6 et 7
Quatuor à cordes n°16
La mort du héros
Symphonies n°7 et 3
Corolian
Réconciliation
Symphonies n°6 et 9

 

 

En raison des mesures sanitaires de prévention contre la Covid-19, les conditions d'accueil des Jeudis de la Nartelle seront quelque peu modifiées :

- Les coussins d'assise ne seront pas fournis (assise sur gradins en pierre, nous vous recommandons de vous munir de votre propre coussin),

- Pas de programme papier,

- Chaque groupe de spectateur sera placé en distance d'un mètre minimum du groupe de spectateurs voisin. Merci de prévoir d'arriver en avance et de respecter le placement indiqué par les hôtesses,

- Port du masque recommandé.

Nous vous remercions de votre compréhension.

 

Adulte : 20 € / 4 concerts : 60€
Enfant (-16 ans) : gratuit

Réservation en ligne

Office de Tourisme ou salle Jean Portal tous les après-midi d'ouverture (chèque et espèce uniquement) 

Billetterie sur place le soir des concerts.

 

 

 

Flash Info