Le kiosque

1929 : Monsieur Bernard, Président de la Lyre maximoise, a recueilli 19 000 francs de souscription (anciens francs) pour faire construire un kiosque à musique sur la Promenade. Il sera réalisé par l’architecte Monsieur Pornet. La Mairie versera les derniers 1000 francs manquants.

Espace de vie et de musique, il a été le lieu des rendez-vous, des rencontres, des danses et des concerts.
12 octobre 1973 : le Kiosque à musique est démoli dans le cadre des grands travaux entrepris pour l’aménagement de la promenade.

Flash Info