Accueil>Prévention et sécurité>Police municipale>Prévention et sécurité routière

Prévention et sécurité routière

Action de sensibilisation auprès des jeunesDans le cadre de la politique de lutte contre l'insécurité routière et la modification des comportements routiers, le Préfet synthétise les actions à mener à travers le Plan Départemental d'Action et de Sécurité Routière (PDASR). 3 axes ont ainsi été développés pour une meilleure information et une éducation adaptée.

Axe instructif :
- Découvrez le solde de points restant sur votre permis en consultant le site http://www.telepointspermis.fr. / https://tele7.interieur.gouv.fr/telepoints/identification.do

- Accédez à une information détaillée sur les enjeux de la prévention routière grâce au site http://www.securite-routiere.gouv.fr

Axe législatif :
Retrouvez l'accès aux barèmes des amendes et retraits de points, toute la législation du permis de conduire et les programmes des formations de sensibilisation à la sécurité routière sur le site : http://www.legipermis.com/

Axe éducatif : les stages de sensibilisation à la sécurité routière sont destinés à éviter la réitération des comportements dangereux. Pendant deux jours, les participants sont invités à revoir leur représentation autour de la conduite. Les dates prévues en 2015 à Sainte-Maxime ou dans les communes avoisinantes sont accessibles sur http://www.prostagespermis.fr/recuperation-points-STE-MAXIME-83120-83.html

https://www.permisapoints.fr/stage-recuperation-points-sainte-maxime-83120-proche.html

Au niveau local

L’action conjointe de la Police municipale et de la Gendarmerie nationale en matière de sécurité routière montre des résultats très positifs marqués par une baisse des accidents à Sainte-Maxime.

Ayant le pouvoir de veiller au respect par les conducteurs des règles régies par le code la route et donc de contrôler et verbaliser les contrevenants, la Police municipale remplit aussi son rôle de prévention et de sensibilisation, notamment auprès des jeunes de la ville. Depuis 2010, des élèves des écoles Simon-Lorière, Siméon Fabre et du collège de l’Assomption bénéficient d’une formation Prévention routière dispensée par 6 policiers diplômés sécurité routière et 1 policier IDSR agrémenté Education nationale.

Prévention routière (709 élèves sensibilisés)

Action de sensibilisation auprès des jeunes

Publics concernés: maternelles / primaires / collège

 

  • Maternelles : Elles concernaient les moyennes et grandes sections maternelles de notre collectivité.

Chaque session de 45 minutes comprend un groupe de 24 élèves divisé lui-même en 2 groupes distincts :

-      Premier groupe (12 enfants) pour l’atelier bus.

-      Deuxième groupe (6 enfants) pour l’atelier « mini parcours »

 

2018 : 180 élèves des classes maternelles sensibilisés

 

  • Collèges (Assomption et Berthy Albrecht) : L’objectif de ces journées est d’intervenir dans un amphithéâtre à deux agents afin de sensibiliser les jeunes collégiens aux dangers de la route.

Nous nous basons sur la projection d’un diaporama crée spécialement. Cela s’avère être une révision dans le cadre du passage des ASSR 1 et 2.

2018 : 397 collégiens sensibilisés

 

  • Intervention pour la journée de la prévention CM2 Sainte-Maxime

L’objectif est de sensibiliser les jeunes élèves Maximois aux incivilités et violences rencontrées dans le milieu scolaire, notamment avant l’entrée en classe de 6ème. La journée s’est déroulée en 6 interventions distinctes d’environ une heure chacune. Six classes de CM2 des écoles primaires FABRE et LORRIERE étaient présentes tout au long de la journée.

2018 : 132 écoliers

Contrôle des deux roues

Chaque deux-roues a une limite de décibels autorisée en fonction de sa cylindrée. Tout au long de l’année - et l’été à raison d’une fois par semaine - les policiers municipaux effectuent des contrôles routiers et, à l’aide d’un sonomètre, vérifient le volume sonore du deux-roues contrôlé. Si celui-ci est supérieur au volume autorisé mentionné sur la carte grise du véhicule, le conducteur est verbalisé : 90 euros d’amende si celle-ci est payée dans les trois jours et 135 euros dans les quinze jours (article R 318-3 du Code de la Route). 

 

Flash Info