Accueil>We are very grateful to you

We are very grateful to you

 Le 15 août dernier, la Ville a célébré le 70e anniversaire du Débarquement sur les Côtes de Provence. Durant deux jours, et sur de nombreux lieux commémoratifs de la commune (stèle Fernand Bessy, cimetière de la Croisette, stèle du RICM à la Nartelle, Monuments aux Morts, jet de fleurs en mer, Borne n°1...), les élus ont rendu un vibrant hommage aux anciens combattants et aux Alliés, entretenant ainsi la flamme du souvenir. Lors de cet itinéraire commémoratif, trois temps forts ont marqué cet anniversaire.

La présence de la frégate antiaérienne Jean Bart

Dès le 14 août en soirée, à l’occasion du jet de fleur en mer, élus et portes-drapeaux ainsi que les jeunes conseillers municipaux du CME (Conseil Municipal des Enfants) avaient pu apprécier de très près la frégate antiaérienne Jean Bart installée dans les eaux maximoises quelques heures avant la revue navale de Toulon. Un moment particulièrement empreint d’émotion durant lequel les passagers ont spontanément chanté la Marseillaise devant les marins présents sur le ponton de la frégate. Initialement prévues le matin, deux visites ouvertes au public avaient dû être annulées à bord de la frégate qui précède le porte-avions Charles de Gaulle, pour des raisons de sécurité dues au vent fort dans la cité du Préconil.  

L’inauguration du char Sherman

Le jour suivant, véritable symbole de l’époque, le char Sherman avait été inauguré à la  Nartelle. Pour rappel, ce vestige, désensablé en 2011, a été rénové par le mécène Gérard Feraud, avec le concours du comité de pilotage mis en place par la Ville. Et c’est en présence d’anciens combattants que le char américain fut inauguré, à l’instar du vétéran américain Robert Brooks Jackson, 92 ans. « We are very grateful to you* » s’est exprimé le Maire, en anglais dans le texte auprès de cet ancien combattant ayant participé aux opérations à Sainte-Maxime le 15 août 1944. Par ailleurs, Vincent Morisse en profita pour souligner que le char Sherman « est peut-être le premier élément d’un parcours que les communes varoises seraient bien inspirées d’initier à l’instar de ce que les villes de Normandie ont réalisé pour conserver le souvenir du Débarquement ».

Vincent Morisse porte-parole des Maximois

  Enfin, la Borne n°1 a accueilli de très nombreux spectateurs. Vincent Morisse, en présence du conseiller régional Charles Laugier, du député Jean-Michel Couve et du Président du Conseil général des Vosges et ex-président du Sénat, Christian Poncelet, s’est fait le « porte-parole des Maximois à l’intention des anciens combattants, soldats et résistants pour leur témoigner notre gratitude infinie ».
L’itinéraire commémoratif terminé, les spectateurs, pour lesquels la Ville avait fourni des petits drapeaux français et américain, pouvaient dès lors assister au défilé de véhicules militaires sur l’avenue Charles de Gaulle, entre jeeps, chars, soldats, sur des sons d’époque.

*Nous vous sommes extrêmement reconnaissants

Revivez le 15 août en images

Flash Info